Compositeurs espions au XVIIIe siècle

Du  16 décembre 2016

vendredi 16 décembre 2016

20h

Salle Turenne

Cycle En écho aux expositions

Distribution :
XVIII-21 Le Baroque Nomade
Jean-Christophe Frisch, flûte et direction
Elodie Kimmel, soprano

Au programme :
Steffani, Sonate da camera, scherzo musicale
D. Scarlatti, Sinfonie, Cantate Pur nel sonno

Admis dans des cercles très privés et à la cour, les musiciens étaient les témoins privilégiés de conversations confidentielles. Certains monarques comme les princes électeurs allemands pour Steffani et le roi du Portugal pour Scarlatti, chargèrent ces derniers de missions secrètes, sous couvert de leurs périples artistiques. Il s'agissait de la guerre de Succession d'Espagne pour le premier, et de ses conséquences pour le second, l'objectif étant de connaitre les intentions et projets du roi de France, pour être à même de mieux les influencer.

Sous l'égide et avec le soutien du ministère de la Défense.
Direction de la Mémoire, du Patrimoine et des Archives