Contrastes

Du  28 novembre 2017

mardi 28 novembre 2017

20h

Cathédrale Saint-Louis des Invalides

Conditions d'accès : Tarif plein : Cat. 1 : 30€ Tarif abonné : Cat. 1 : 26€

Cycle Lauréats des Victoires de la Musique Classique

Distribution :
Orchestre de chambre de Toulouse
Gilles Colliard, direction
Soliste David Kadouch, piano

Au programme :
Mozart, Adagio et fugue en ut mineur, pour cordes
Liszt, Malédiction
Mozart, Divertimento n°1 en majeur
Liszt, Concerto n° 1 en mi bémol majeur, pour piano et orchestre

David Kadouch, Révélation jeunes talents des Victoires de la Musique Classique 2010 et l'orchestre de chambre de Toulouse, sous la baguette de son chef Gilles Colliard, nous présentent Mozart et Liszt en miroir : telle est l'originalité de leur programme. L'adagio et fugue de Mozart fut composé à l'origine pour deux pianos, en 1783. L'oeuvre, empreinte de gravité, chargée de références à Bach et Haendel, constitue un véritable hommage. Il en va tout autrement du divertimento, genre léger précisément destiné à ...divertir. Avec Liszt, on entre dans l'univers des passions romantiques. Dans Malédiction, pour piano et cordes, achevée en 1840, les sentiments s'expriment à profusion. L'héroïque Premier concerto pour piano se révèle, quant à lui, tout en profondeur dans cette rare version transcrite pour piano et orchestre à cordes.