Dame Felicity Lott

Du  18 juin 2018

lundi 18 juin 2018

20:00

Grand Salon

Conditions d'accès : Tarif plein : Cat. 1 : 15€ / Cat. 2 : 10€ Tarif abonné : Cat. 1 : 13€ / Cat. 2 : 8€ - 28 ans : 5€

Cycle Musiques et paroles d'Empereur

Au programme :

« Si, extrême en toute chose, tu avais gardé le milieu, ton trône t’appartiendrait encore, ou bien n’eût jamais été ; car l’audace fit ton ascension comme ta chute ; tu cherches même à reprendre la figure impériale, et à ébranler encore le monde. O dieu tonnant de ce théâtre ! »

Le titre de cette création comme ces quelques lignes sont empruntées à Lord Georges Gordon Byron.

« Il y a les écrits de Napoléon lui-même sur l’Angleterre, tous les écrits des mémorialistes, les travaux des historiens, quatre-vingt mille livres, une parution par semaine…

Il y a aussi le Napoléon qui fut, qui est, décrit, chanté, adoré, vilipendé, injurié par une multitude d’écrivains : romanciers, poètes et auteurs dramatiques anglais ! »

 

L. van Beethoven 6 Ecossaises en mi bémol majeur WoO 83                            

W. Scott  L’extérieur de Napoléon…                                                          

C. Doyle Sur sa figure d’ivoire…                                                               

W. Smyth O would I were but that sweet linnet                                     

W. Scott  Il était fort rare que Napoléon…                                                

L. van Beethoven Bonny Laddie, Highland Laddie

T. Carlyle Le monde n’était pas disposé…                                                 

T. Hardy C’en est fait de ta chance !                                                          

H. Bishop There’s no place like Home                                                         

R. Sheridan Quiconque arrive en Angleterre…                                              

W. Scott  De ceux qui partageaient…                                                         

A. Burgess  Du temps qu’j’étais un jeune militaire                                      

R. Schumann Die beiden Grenadiere                                                                

W. Wordsworth Encore une année…   

G. B. Shaw  Non, parce que les Anglais…                                                       

B. Britten Sweet Polly Oliver - Traditional                                                   

C. Doyle  Elle avait six années…                                                                   

L. van Beethoven Ich liebe dich Herrosee       

Lord Byron  Une fois joliment installé…                                                           

C. Doyle  C’est toujours la même chose…                                                  

F. Schubert  Mélodie hongroise en si mineur D 817                                      

W. Scott Comme on l’a remarqué…                                                            

Lord Byron  Ténébreux génie !   

J. Offenbach  Ah ! que j’aime les militaires !                                                  .

R. Kipling  Sainte-Hélène      

 F. Schubert   Ellen’s zweiter Gesang  (W. Scott)