Démon de la perversité

Du  14 décembre 2018

vendredi 14 décembre 2018

12h15

Grand salon

Conditions d'accès : Tarif plein : Cat. unique : 10€ / - 26 ans et solidarités : 8€ / - 18 ans : 4,50€

Silence des armes et Chant de la terre

Distribution :
Léo Marillier, violon
Rozarta Luka, violon
Ieva Sruogytė, alto
Polina Streltsova, violoncelle
Takuya Otaki, piano
Lauriane Chenais, harpe

Au programme :
Koechlin, Quintette opus 80, pour cordes et piano
Stravinski, Trois Pièces pour quatuor à cordes
Webern, Six Bagatelles opus 9, pour quatuor à cordes
Caplet, Conte fantastique, Le Masque de la Mort rouge, d'après Edgar Poe, pour harpe et quatuor à cordes

Si les Bagatelles de Webern et les Trois Pièces de Stravinski lui sont à peine antérieures, la Première Guerre mondiale qui vient de s'achever est au cœur de ce quintette de Koechlin. André Caplet, réformé mais s'étant porté volontaire, revient blessé et gazé du front. Son Conte fantastique restitue de manière visionnaire et saisissante le climat de terreur mortelle et de convulsions, dont est empreint l'œuvre de Poe.

Coproduction Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris - Musée de l'Armée
Avec le soutien de la Fondation Safran pour la Musique