L'Histoire du soldat

Du  30 novembre 2017

jeudi 30 novembre 2017

20h

Cathédrale Saint-Louis des Invalides

Conditions d'accès : Tarif plein : Cat. 1 : 15€ / Cat. 2 : 10€ Tarif abonné : Cat. 1 : 13€ / Cat. 2 : 8€ - 28 ans : 5€

Cycle Confidences et complaintes de soldats

Distribution :
Didier Sandre de la Comédie Française, récitant
Orchestre de la Musique de l'air
Claude Kesmaecker, direction
Soliste Claude Delangle, saxophone

Ensemble Des Equilibres
Agnès Pyka, violon
Pascal Moragues, clarinette
Mathias Lopez, contrebasse

Au programme :
Rimski-Korsakov, Le Coq d'Or, prélude de l'acte I (introduction)
Tomasi, Concerto pour saxophone alto et orchestre
Kagel, Marsch um den Sieg zu verfehlen (extr. de Der Tribun)
Delerue, Concerto de l'Adieu pour violon et orchestre (musique du film Diên Biên Phu de Pierre Schoendoerffer)
Holst, Mars, celui qui apporte la guerre, extr. des Planètes, suite pour orchestre
Stravinski, L'Histoire du soldat, musique de scène en forme de mélodrame (sur un texte de Charles-Ferdinand Ramuz)

Ce programme, tout en contrastes, s'ouvre avec une page célèbre de l'ancien élève de l'Ecole navale de Saint-Pétersbourg devenu compositeur, immédiatement suivie par un concerto faisant référence à un paradis perdu, évoqué par le timbre envoûtant du saxophone. Mars, dieu de la guerre, inspire à Holst une page musicale violente au rythme implacable, succédant à la bouleversante mélodie du concerto de l'Adieu de Delerue et à une marche au titre pour le moins provocateur. Le texte de Ramuz, nous contant l'histoire d'un pauvre soldat ayant vendu son violon (son âme) au diable, est le prétexte à cette suite musicale de Stravinski, au climat proche de l'esprit du cirque et des musiciens ambulants.

Avec le soutien de Selmer