Mūza Rubackyté

Du  08 décembre 2016

jeudi 8 décembre 2016

20h

Cathédrale Saint-Louis des Invalides

Cycle En écho aux expositions

Distribution :
Orchestre de la Musique de l'Air
Claude Kesmaecker, direction
Solistes
Susan Landale, orgue
Mūza Rubackyté, piano

Offre promo de Noël avec le code 8DEC16 :
Catégorie 1 à 13€ au lieu de 15€
Catégorie 2 à 8€ au lieu de 10€

Au programme :
Naujalis, Hymne Lietuva Brangi (Chère Lituanie)
Eben, Moto ostinato et Finale, extr. de Musica dominicalis pour orgue seul -
Okna n°2 et n°4 (Vitraux, d'après Marc Chagall) pour trompette et orgue
Extraits de musiques de films se rapportant à la Guerre froide et à l'espionnage, pour orchestre
Barry, Musique de générique des films de James Bond, agent 007
Khatchatourian, Gayaneh, Extr. de la musique du ballet (Danse du sabre et autres Danses)
Čiurlionis, Trois Préludes et deux Nocturnes, pour piano seul
Chostakovitch, Prélude et Fugue n°24 enmineur, pour piano seul Concerto n°2 en fa majeur, opus 102, pour piano et orchestre

En ouverture et après l'interprétation de l'hymne de Naujalis Chère Lituanie, Susan Landale évoque à l'orgue le compositeur tchèque Petr Eben. Le chant, vecteur de résistance, était l'un des seuls espaces de liberté, consentis aux peuples des pays baltes, durant la période d'occupation soviétique. Ainsi en était-il pour la grande pianiste lituanienne, Mūza Rubackyté, privée de passeport à cette époque, qui excelle ici dans l'interprétation de Chostakovitch mais aussi de Čiurlionis, premier compositeur lituanien inspiré par les traditions populaires de son pays natal et peintre de nombreux tableaux d'inspiration symboliste comme sa Sonate de la mer.

Sous le haut patronage de l'Ambassade de Lituanie en France