Arbalète à pied de biche

Apparue en Chine au XIIe siècle avant notre ère, puis utilisée à la chasse par les Romains, l’arbalète se décline en plusieurs types : à jalet, à cranequin, à pied de biche... Toutes ces armes partagent cependant une construction identique : un arc fixé perpendiculairement à l’extrémité d’un arbrier associé à un dispositif permettant de le tendre. Précise, plus silencieuse qu’une arme à feu dont la détonation provoque la fuite du gibier, l’arbalète est restée en usage à la chasse près de deux siècles après qu’elle ait été abandonnée pour la guerre.

Fixé à demeure au-dessus de l’arbrier métallique, le pied de biche, formant levier, permet de tendre la corde. Cette dernière a disparu, mais il s’agissait à l’origine d’une double corde, recevant en son centre un petit panier où était calée la balle d’argile servant de projectile. De faible puissance, une telle arme était destinée à tirer les oiseaux, comme celle de Catherine de Médicis (voir la notice n°10). D’autres modèles, bien plus robustes et nécessitant un cric ou cranequin pour être bandés, étaient utilisés pour chasser le gros gibier, comme sur les enluminures du Livre de Chasse de Gaston Phébus (1331-1391), dans lequel le plus célèbre veneur du Moyen-âge décrit les différents types d’activités cynégétiques répertoriés.

L’essentiel du décor de cette arbalète se concentre autour de sa courte crosse de bois, recouverte de plaques d’ébène, d’ivoire et de corne de cerf. Elle est agrémentée d’un portrait féminin en buste (visuel 2). La poignée du pied de biche est quant à elle façonnée en forme de tête de lion (visuel 3).

Cartel

Datation : Vers 1600-1610

Auteur : Inconnu

Matériaux : Acier, ébène, corne de cerf et ivoire

Techniques : Gravure, ciselure et marqueterie

Lieu de création : Thuringe (?), Allemagne

Hauteur :
0,67 m

Largeur :
0,44 m

Poids : 2,07

N° inventaire : L 124

Historique : Faisait partie de l’ancienne collection de Napoléon III au château de Pierrefonds avant de faire son entrée au musée d’Artillerie le 26 mai 1880.