Avec ce « de Gaulle » là, vous ne prendrez rien, M. Mrs.

Le 18 juin 1940, de Gaulle se fait connaître des Français en intervenant à la radio de la BBC. Peu de personnes l’entendent, mais ce n’est que le début d’une longue épopée radiodiffusée qui dure jusqu’à la fin de la guerre. Vichy s’empare de ce symbole du refus de la défaite pour le démystifier. Des groupuscules obscurs et collaborationnistes se créent et s’opposent à la France libre et son chef.

Cette affiche, dessinée en 1940, est une allusion à la défaite des troupes anglo-gaullistes devant les forces vichystes à Dakar. Le visage de celui qu'on nomme désormais le " général micro " est encore inconnu : les Français, pour la plupart, ne découvrent son visage qu'à la Libération. Les caricaturistes de la presse collaborationniste, comme Je suis partout, Au Pilori, La Gerbe, ou de groupes comme ici la Ligue française anti-britannique, n'ont aucune idée de ce à quoi ressemble l'objet de leurs dessins. On choisit de le représenter tel qu'il est perçu : un général fantoche, issu de la plus haute bourgeoisie, manipulé aussi bien par les juifs que par les communistes. Ayant des doutes sur son grade de général, on le représente avec deux voire trois étoiles, quand il en porte. Ici l'auteur du dessin joue sur le mot " gaule " qui en argot signifie " canne à pêche ". Le 11 novembre 1940, dans Paris occupé, de jeunes patriotes brandirent ainsi deux cannes à pêches -" deux gaules "- en signe de ralliement au chef des Français libres.

Cartel

Datation : 1940

Auteur : Ligue française anti-britannique

Matériaux : Toile

Techniques : Impression

Lieu de création : France

Hauteur :
1,23 m

Largeur :
0,83 m

Poids :

N° inventaire : 999.972

Historique : Inconnu