Bâton de maréchal de France du maréchal de Bellefonds

Sous l’Ancien Régime, le maréchal est un grand officier de la Couronne. Il est un proche du roi qu’il seconde directement dans le commandement des armées. Il porte la plus haute dignité de la hiérarchie militaire dont l’insigne est un bâton. Sous le règne de Louis XIV, il n’existe pas de modèle défini de bâton de maréchal. Les formes de ce dernier sont donc très diverses mais comportent des éléments communs, comme le montre cet exemplaire ayant appartenu au maréchal de Bellefonds.

Bernardin Gigault, marquis de Bellefonds (1630-1694), est un proche de Louis XIV dont il est le premier maître de l'hôtel (objet complémentaire). Il devient maréchal de France en 1668, à la fin de la guerre de Dévolution pendant laquelle il est plusieurs fois blessé.
Le bâton du maréchal de Bellefonds est principalement réalisé en laiton argenté. Sur la partie centrale du bâton, on distingue le chiffre du propriétaire, deux " B " majuscules entrelacés. Ils sont surmontés d'une couronne marquisale (visuel 2). La même couronne figure aussi sur le blason, d'azur au chevron d'or accompagné de trois losanges d'argent (visuel 3).
Selon certains auteurs, cet objet pourrait être un bâton de cour raccourci, ce qui est possible mais non établi. Il montre en tout état de cause la grande fantaisie qui pouvait exister pour ce genre de bâton, aucun type défini n'existant avant 1758. Un trait commun est néanmoins présent : il s'agit des semis de fleurs de lys ornant les cabochons (visuel 4), qui indiquent que le maréchal est dépositaire du pouvoir du roi.

Cartel

Datation : 1668-1694

Auteur :

Matériaux : Métal, bois

Techniques : Repoussé, argenté

Lieu de création : France

Hauteur :
0,55 m

Largeur :
0,04 m (maximum)

Poids :

N° inventaire : 04495/1247 (Ib 1 MOK)

Historique :

Objets complémentaires

Bernardin Gigault, marquis de Bellefonds (1630-1694), maréchal de France