Bavière

Plus discrète que d’autres pièces d’armures comme les différents types de défenses de tête (bacinet, chapel, armet…), le plastron ou encore les cuissards, la bavière n’en joue pas moins, au XVe siècle, un rôle essentiel dans la protection de l’homme d’armes. Son port est en effet obligatoire avec des casques comme la salade (objet complémentaire 1) ou le chapel, qui ne protègent ni le bas du visage ni la gorge du combattant.

Le musée de l'Armée possède un certain nombre de ces pièces, d'origines ibériques et reconnaissables au long colletin taillé en pointe descendant sur la poitrine. Elles ont pour la majorité d'entre elles été conçues pour compléter un chapel " à la mode d'Espagne " (objet complémentaire 2). La plupart de ces bavières proviennent de la collection réunie, entre la fin du XIXe siècle et 1938 par l'industriel français Georges Pauilhac, dont l'Espagne était un champ de collecte privilégié. L'exemplaire présenté, montant relativement haut sur le visage, a été percé d'une fine ouverture horizontale, " la vue ", augmentant le champ de vision de son destinataire. Une lame articulée, bloquée par un bouton à ressort, permet en cas de besoin, de dégager le visage et de faciliter les mouvements et la ventilation du combattant (objet complémentaire 3). La jonction entre la défense de tête et la bavière constitue cependant un point faible, particulièrement à la merci d'un coup de lance. La mise au point de l'armet, au milieu du XVe siècle, corrige ce défaut en rendant la mentonnière solidaire du reste du casque, ce qui entraîne l'abandon, au moins à la guerre, des bavières indépendantes.

Cartel

Datation : Fin du XVe siècle

Auteur : Inconnu

Matériaux : Fer et laiton

Techniques : Fer forgé

Lieu de création : Espagne

Hauteur :
0,34 m

Largeur :
0,22 m

Poids : 0,81 kg

N° inventaire : G PO 2391

Historique : Faisait partie de l’ancienne collection de Georges Pauilhac, acquise par le musée de l’Armée en 1964

Objets complémentaires

Salade et bavière "à la française", vers 1440

Bavière complétant un chapel espagnol

Bavière