Bourguignotte du connétable Anne de Montmorency (1493-1567)

Favori du roi, Anne de Montmorency est nommé connétable de France, c’est-à-dire chef des armées, par François Ier en 1538. Il porte le prénom de sa marraine, la reine de France Anne de Bretagne (à l’époque, le prénom Anne était un prénom mixte). Elevé avec le futur François Ier, il combat à ses côtés pendant la bataille de Marignan en 1515 et est fait prisonnier avec lui à Pavie en 1525. Henri II le nomme duc de Montmorency en 1551. Il meurt à la bataille de Saint-Denis en 1567 à l’âge de 74 ans.

Cette bourguignotte ou défense de tête est portée par Anne de Montmorency lors de la bataille de Dreux en 1562. Cette bataille oppose les catholiques fidèles au roi sous les ordres du connétable Anne de Montmorency aux protestants, commandés par Louis de Condé (l'oncle du futur Henri IV). Au cours de cet affrontement, Anne de Montmorency est touché à la mâchoire par une balle d'arquebuse et est fait prisonnier. La bourguignotte porte la trace de cet impact qui a coûté deux dents au connétable. Mais l'armée catholique parvient à renverser la situation en capturant le prince de Condé. Cette victoire permet à l'armée royale de mettre le siège devant la ville d'Orléans.

La bourguignotte du connétable est très sobrement décorée. En dehors des rinceaux gravés sur la crête, elle porte le monogramme d'Anne de Montmorency : la lettre M entrelacée avec la lettre A est gravée à six reprises à l'avant du casque et au niveau de la gorge (visuel 2).

Cartel

Datation : Réalisée vers 1550

Auteur : Inconnu

Matériaux : Fer et laiton

Techniques : Dorure, gravure

Lieu de création : France

Hauteur :
0,42 m

Largeur :
0,28 m

Poids : 3,3 kg

N° inventaire : G 61/2

Historique :

Objets complémentaires

Une estampe représentant Anne de Montmorency

L'armure du connétable