Cantine chapelle du Père Louis Lenoir

Louis Lenoir est né le 14 février 1879 à Vendôme (Loir-et-Cher). En mars 1893, il entre au collège des Jésuites de Tours puis au noviciat le 28 septembre 1897. En 1911, Louis Lenoir devient prêtre. En août 1914, il est aumônier titulaire au 1er corps colonial. Affecté à la 2e division d’infanterie coloniale, il est envoyé au Groupe de Brancardiers Divisionnaires comme le prévoit le règlement. Il se procure cette cantine chapelle qui ne le quittera plus jusqu'à sa mort.

En 1915, Louis Lenoir se trouve avec le 4e régiment d'infanterie coloniale au fortin de Beauséjour (objet complémentaire). Prenant ses fonctions d'aumônier très à cœur, il n'hésite pas à parcourir des kilomètres sous la pluie et dans la boue pour apporter un peu de réconfort aux coloniaux en première ligne sous forme de cigarettes ou de tabac, achetés avec ses propres deniers. Mais surtout, il les fait communier, les confesse et parfois même les baptise. En novembre 1916, il rejoint le front d'Orient avec les 4e et 8e RIC, passés à la 16e DIC. En 1917, les coloniaux montent en ligne à l'est de Monastir et s'installent face aux positions bulgares, dominées par le Piton Jaune (1055 mètres d'altitude). Le 9 mai 1917, le 4e RIC part à l'assaut du Piton Jaune. Le Père Lenoir, au mépris du danger, rampe, se relève et court pour apporter de l'eau aux soldats. Malgré les recommandations, il remplit à nouveau son bidon d'eau et se lance à découvert avant d'atteindre un champ de blé dans lequel il progresse en rampant avant d'être fauché par le feu des mitrailleuses bulgares.

Cartel

Datation : 20e siècle

Auteur : Inconnu

Matériaux : Bois, toile, cuir, métal, papier

Techniques :

Lieu de création : France

Hauteur :
0,23

Largeur :
0,32

Poids :

N° inventaire : 32376

Historique : Don du Vicariat aux Armées (1989)

Objets complémentaires

Le Père Louis Lenoir, aumônier militaire au 4erégiment d'infanterie coloniale, au fortin de Beauséjour (Marne), Avril 1915