Collier de Grand maître de l’ordre de la Légion d’honneur ayant appartenu à Napoléon Ier

Le 19 mai 1802, Napoléon crée l’ordre de la Légion d’honneur, afin de récompenser les services civils et militaires rendus à la Nation, alors que la Révolution française a supprimé ordres et distinctions au nom du principe égalitaire. La forme de cette décoration est arrêtée en juillet 1804 : une étoile blanche à cinq branches doubles, ceinte de feuilles de chêne et de laurier. Un autre ordre, celui de la Couronne de fer, est créé par Napoléon en 1805, après avoir été couronné roi d’Italie (objet complémentaire 2).

Le collier de Grand maître de l'Ordre de la Légion d'honneur présenté ici a bien appartenu à Napoléon Ier. Sa chaîne en or est formée de seize médaillons représentant les disciplines des membres de l'Ordre (lettres, sciences et arts) et de seize aigles, le tout encadré de deux rangs de chaînons décorés d'abeilles. L'ensemble rejoint le monogramme "N". Au bas est appendue l'étoile de la Légion d'honneur, portant en son centre un profil de l'empereur (visuel 2). Le dos du fermoir porte la signature de l'orfèvre créateur de cette pièce, Martin-Guillaume Biennais.
L'histoire de la Légion d'honneur est fortement liée à l'hôtel des Invalides puisque la première distribution d'insignes de la Légion d'honneur est organisée dans l'Église des soldats (actuelle église Saint Louis) le 15 juillet 1804 (objet complémentaire 1). La cérémonie est d'ailleurs considérée comme la première consécration officielle de l'Empire à Paris.

Cartel

Datation : Vers 1807

Auteur : Biennais (Martin-Guillaume)

Matériaux : Or massif, argent, émail

Techniques :

Lieu de création : France

Hauteur :

Largeur :
(diamètre) 0,40 m

Poids :

N° inventaire : Ca 04 ; Ka 7

Historique : Don de Joseph Bonaparte au gouvernement en 1843. Il fut placé sous le dôme des Invalides dans la chapelle Saint Jérôme.

Objets complémentaires

Première distribution des croix de la Légion d’honneur dans l’Église des Invalides par l’Empereur le 15 juillet 1804, par Debret

Insigne de dignitaire de la Couronne de Fer par Nitot, joaillier de l’empereur