Costume de Grand duc annamite du général Warnet (1886)

Charles Warnet est né à Paris le 25 août 1828. Après l’Ecole spéciale militaire de Saint-Cyr, il intègre le Corps d’état-major en 1852. Aide de camp du général Boussingen, le capitaine Warnet est blessé par un éclat d’obus à la tête lors de l’assaut du petit redan de Malakoff (8 septembre 1855). Après l’expédition du Mexique et la guerre de 1870-1871, il est nommé général de brigade (1880) puis de division (1885) comme chef d’état-major du Corps du Tonkin puis commandant en chef du Corps du Tonkin et Résident Général.

En 1886, l’empereur Dong-Khanh décerne au général Warnet la dignité de Duc-Quoc-Cong (Duc protecteur) : "Par ordre, les mandarins du Cô-Mat ont l’honneur de faire connaître que Sa Majesté a dit : Son Excellence le général de division Warnet, commandant en chef, résident général, dernièrement en qualité de chef d’état-major général, a prêté son concours à la répression des troubles. Maintenant, il est investi par le gouvernement du Grand Empire (la France) du commandement en chef au Tonkin. Notre petit Etat compte beaucoup sur le dévouement de Son Excellence qui le guide. Il a décerné à Son Excellence le titre de duc. Il lui envoie maintenant ses insignes et son brevet. Les services de Son Excellence ne seront jamais oubliés".

Avec son costume de soie, le général Warnet reçoit une plaque en or (objet complémentaire 1) portant d’un côté le nom du général Warnet et de l’autre l’indication de sa dignité "Duc-Quoc-Cong" (Duc protecteur) et une plaque en jade (objet complémentaire 2) avec les inscriptions "Oaï-Vo-Tuong" ("capitaine brave et plein de prestige")

Cartel

Datation : 1886

Auteur : Inconnu

Matériaux : Soie, métal, or, jade, perle

Techniques : Broderie, gravure, ciselure

Lieu de création : Vietnam

Hauteur :

Largeur :

Poids :

N° inventaire : Ga 603

Historique : Don du général Warnet (1902)

Objets complémentaires

Plaquette en or 'Duc-Quoc-Cong" ("Duc protecteur") remise au général Warnet par l'empereur Dong-Khanh en 1886

Plaque en jade de "Oaï-Vo-Tuong" ("Capitaine brave et plein de prestige") remise au général Warnet par l'empereur Dong-Khanh en 1886