Croix de chevalier de l’ordre de Saint-Louis

Le 9 avril 1693, Louis XIV crée l’ordre de Saint-Louis. Ses membres se voient décerner, pour la première fois dans l’histoire de France, une décoration qui reconnaît la valeur militaire. Cette création fait suite au besoin de nouvelle récompense entraîné par les nombreuses victoires des armées du roi au début de la guerre de Ligue d’Augsbourg (1688-1697). Distinction accessible au mérite, la médaille de Saint-Louis peut être considérée comme l’ancêtre direct des décorations actuelles.

La médaille a la forme d'une croix à quatre branches (visuel 2), séparées par des fleurs de lys. En or émaillé de blanc, elle représente à l'avers le roi saint Louis en armure, tenant une couronne de lauriers et la couronne d'épines. La fondation par Louis XIV est rappelée par la légende " Ludovicus Magnus instituit 1693 ". Le ruban est de couleur rouge.

L'ordre de Saint Louis admet en son sein les officiers catholiques méritants, y compris ceux non issus de la noblesse. La distinction est accessible après dix ans de service dans l'armée de terre ou la marine. Dès sa création, son prestige est très grand et les officiers décorés l'arborent fièrement (objet complémentaire 1). En 1759, Louis XV crée le Mérite militaire pour les officiers protestants.

Comme toutes les décorations royales, la croix de Saint-Louis est supprimée sous la Révolution. En 1802, Bonaparte crée la Légion d'honneur, qui récompense les mérites civil et militaire. La nouvelle médaille, constituée d'un ruban rouge et d'une étoile, ressemble beaucoup à celle de Saint-Louis (objet complémentaire 2).

Cartel

Datation : 1700-1725

Auteur :

Matériaux : Or, émail, soie

Techniques : Émaillé, cousu

Lieu de création : France

Hauteur :
0,10 m

Largeur :
0,037 m

Poids : 0,018 Kg

N° inventaire : 995.229

Historique :

Objets complémentaires

Jean-Louis de Lostanges (1752-1822), capitaine d’infanterie, portant la croix de Saint Louis

Légion d’honneur, étoile d’officier, 1er type