Discours de l’Hôtel de Ville du 25 août 1944 : Paris libéré

La gare Montparnasse, le ministère de la Guerre, la Préfecture de police, l’Hôtel de Ville, la descente des Champs-Elysées, la cathédrale Notre-Dame constituent les principaux points du parcours du général de Gaulle les 25 et 26 août 1944 dans le Paris libéré. De Gaulle tient particulièrement à ce que Paris soit libéré par des Français. La capitale est un symbole et cette stratégie a pour but d’éviter une tutelle de l’AMGOT (Allied Military Government for Occupied Territories), projetée par les Etats-Unis.

Le message passe : dès le 19 août, une insurrection patriotique organisée par la résistance intérieure éclate dans les rues de Paris. Le général Eisenhower, commandant en chef interallié, accepte, à la demande de de Gaulle, de laisser la 2e DB du général Leclerc se porter au secours des insurgés avec des éléments de la 4ème division américaine. Le 25 août, de Gaulle prononce son fameux discours " Paris libéré ! " à l'Hôtel de Ville. Il refuse la demande de certains résistants de proclamer la République face au régime de Vichy. Pour de Gaulle, de Londres à Alger, en passant par Brazaville, les institutions qu'il créa et gouverna ont toujours représentées, seules, la continuité de la République française.

Dans l'Historial, le visiteur découvre ainsi toute la symbolique de ce parcours, du ministère quitté en juin 1940 aux grands lieux emblématiques de notre mémoire nationale.

Cartel

Datation : Février 2008

Auteur : Scénographie : agence Moatti et Rivière

Matériaux :

Techniques : Multimédia

Lieu de création : France

Hauteur :

Largeur :

Poids :

N° inventaire :

Historique : Historial Charles de Gaulle