Epée viking

On qualifie d’épées « scandinaves » des armes situées chronologiquement entre les VIIIe et XIe siècles, au moment de l’expansion viking. Elles ont été largement utilisées dans toute l’Europe du Nord et du centre et jusqu’aux marches occidentales de la Russie.

Ces pièces se caractérisent par la forme de leur garde, à quillons courts et lourd pommeau " en chapeau de gendarme ", souvent chargé de plusieurs lobes. Leur large lame aux tranchants parallèles, allégée par une forte gouttière centrale, est réalisée dans un acier damas associant différentes qualités de métal et dont la structure complexe est révélée par la corrosion. Les quillons et le pommeau de cet exemplaire sont enrichis d'un décor, à notre connaissance unique, composé d'un semis de petits losanges d'argent plaqués, presque intégralement préservé. La lame est ornée, d'un côté, d'une croix gravée et comporte, de l'autre côté, dans la large gouttière, une série de lettres tracée par l'incrustation d'un filigrane, correspondant à une inscription de consécration latine (SHHIL).

Cartel

Datation : Xe siècle

Auteur : Inconnu

Matériaux : fer forgé, argent

Techniques : placage

Lieu de création : Europe septentrionale

Hauteur :
0,91 m

Largeur :
0,10 m

Poids :

N° inventaire : 2013.6.1

Historique :