Figurine de Mamelouk ayant appartenu au roi de Rome

Fils de l’empereur Napoléon Ier et de l’impératrice Marie-Louise d’Autriche, François-Charles-Joseph Bonaparte est né le 20 mars 1811 au palais des Tuileries. Héritier de l’Empire, son père lui décerne le titre de Roi de Rome, Napoléon ayant fait de Rome la deuxième ville de l’Empire. Dès son plus jeune âge, et à travers une série de jouets à caractère guerrier, le garçon se forge une destinée militaire. Après la défaite de Waterloo, Napoléon proclame son fils Empereur des Français sous le nom de Napoléon II.

Le Roi de Rome, alors qu'il marchait à peine s'intéressait déjà au monde militaire. Il portait différents petits uniformes accompagnés d'armes et d'équipements en modèle réduit, et s'amusait à la parade. Au milieu de toutes ces panoplies militaires, on trouve aussi des jeux, des chevaux à bascule, une véritable petite voiture pour la promenade et de multiples figurines, comme ce mamelouk à cheval. Dès 1814, on lui offre de nombreux petits soldats à pied ou à cheval, en bois, carton, ou étain, la plupart fabriqués par le marchand Cacheleux. Certaines de ces figurines étaient animées grâce à des ressorts, ou se mouvaient à l'aide de roulettes. Cette formation précoce au monde militaire fût par ailleurs entretenue pendant son exil à la cour autrichienne, par son grand-père, l'empereur François Ier. Plus tard, devenu duc de Reischstadt, le jeune homme entama une carrière d'officier dans l'armée autrichienne avant de mourir, sans descendant, de la tuberculose, en juillet 1832.

Cartel

Datation :

Auteur :

Matériaux : Carton et Bois

Techniques :

Lieu de création :

Hauteur :
0,18 m

Largeur :
0,008 m

Poids :

N° inventaire :

Historique : Ca 74 6096