Forge de campagne du système Gribeauval, échelle 1/4

Afin de faciliter les déplacements lointains et améliorer la vitesse des équipages d’artillerie, Gribeauval fait adopter, pour le service de campagne, une forge mobile. Grâce à ce matériel, les armées en campagne disposent constamment d’un service de maréchalerie. Lorsqu’il faut referrer les chevaux roue ou réparer une roue ou un essieu cassé, la forge mobile et ses servants (le plus souvent un maréchal-ferrant et un charron) peuvent intervenir et réparer au plus vite le matériel endommagé. Ainsi, les matériels d’artillerie arrivent plus rapidement sur le champ de bataille.

Le modèle réduit de la forge est conforme en tous points à celle adoptée en 1769 (bois, métal et cuir) et tous les outils du maréchal-ferrant ont également été fabriqués à l’échelle du quart.

Tirée par trois chevaux, la forge de campagne se compose d’une charrette sur laquelle se trouvent le foyer,  le soufflet  et un coffre à outils. Dans ce coffre sont rangés une enclume, un marteau, une tenaille, un seau et une pelle. Le maréchal-ferrant fait chauffer le métal dans le foyer, après avoir attisé le feu avec l’air envoyé par le soufflet. Celui-ci est actionné à la main grâce au bras en bois installé sous le portique et relié à l’arrière du soufflet. Le maréchal-ferrant travaille ensuite la pièce de métal avec différents outils sur l’enclume, à proximité de la forge.

Lors de la campagne de Russie, en 1812, on estime à une cinquantaine le nombre de forges de campagne de l’artillerie de la Grande Armée.

Cartel

Datation : Dernier quart du XVIIIe siècle

Auteur :

Matériaux : Bois, fer et cuir

Techniques :

Lieu de création : France

Hauteur :

Largeur :

Poids :

N° inventaire : 2012.0.763 ; O 117

Historique : Entre 1775 et 1788, l’ensemble des matériels adoptés dans le cadre du système d’artillerie conçu par le général de Gribeauval est reproduit en modèles réduits, à l’échelle du quart. Cet ensemble forme une collection unique. Elle entre au musée d’Artillerie, ancêtre du musée de l’Armée, au début du XIXe siècle.

Objets complémentaires

« Forge de campagne », planche 35 de la "Collection Complète De La Nouvelle Artillerie Construite Dans Les Arcéneaux De Metz et Strasbourg Par Messieurs De Muÿ Et De Gribeauval"

La Forge de campagne, maquette et figurines fabriqués vers 1960-1970 ; peint par J. Tel-Letoublon