Fronton de l'hôtel national des Invalides

L’ensemble monumental de l’Hôtel royal des Invalides est terminé en 1706. Peu de travaux additionnels sont réalisés dans les années suivantes. Cependant, sous le règne de Louis XV, arrière-petit fils de Louis XIV, Guillaume Coustou (1677-1746) reçoit une commande pour réaliser le fronton de la façade nord des Invalides. Les travaux, commencés en 1733 sont terminés un an plus tard.

Sur le fronton, Louis XIV est représenté à l’antique, malgré sa perruque, très à la mode dès le règne de Louis XIII (visuel 2). Il surplombe une inscription en latin dont la traduction est "Louis le Grand, par munificence royale pour ses soldats, et prévoyant pour la suite des temps, fit construire ce bâtiment en 1675".

Il est entouré de deux vertus : la Prudence à gauche et la Justice à droite (visuel 3).

Au-dessus de lui, 2 symboles sont sculptés : le soleil, emblème de Louis XIV et des fleurs de lys, marques de la monarchie française.

A l’entrée de la voûte, Mars et Minerve, dieu et déesse de la guerre, accueillent les soldats invalides. Minerve semble sur le point de poser une couronne de laurier, synonyme de victoire (visuel 4), sur la tête des soldats invalides prêts à franchir le porche de l’établissement.

Par ces sculptures et près de vingt ans après la mort de Louis XIV, Coustou rappelle aux pensionnaires de l’hôtel, la volonté du roi de réaliser ce monument à vocation utilitaire en leur honneur.

Cartel

Datation : 1734

Auteur :

Matériaux : Pierre

Techniques : Sculpture

Lieu de création : Paris

Hauteur :

Largeur :

Poids :

N° inventaire :

Historique :