Fusil à mèche indien

Présentée dans les anciens inventaires du musée comme népalaise ou afghane, cette arme à feu est en fait originaire d’Inde, sa silhouette élancée ne comportant pas cette forte cambrure de la crosse très caractéristique des fusils afghans ou népalais (objet complémentaire). Nous sommes en présence d’un luxueux fusil à mèche utilisé par les seigneurs indiens pour, par exemple, la pratique de la chasse au tigre.

Dotée d’un mécanisme de mise à feu à mèche, cette arme étonne par ses dimensions. L’ensemble mesure en effet 1, 85 m, le canon à âme lisse dépassant quant à lui 1, 3 m ! Ce dernier est trombloné, c’est à dire légèrement évasé, et doré à son embouchure. La crosse, à la fois longue et étroite, est coupée à pans et dispose d’une plaque de couche en corne. La baguette qui sert à tasser la poudre et la balle dans le canon, se glisse directement dans le fût en bois.

Cette arme est remarquable par la qualité de ses matériaux et de son ornementation : l’ensemble de la monture réalisée dans un bois fruitier est laqué, alors que la queue de détente (gâchette), le bassinet, le couvre-bassinet pivotant et le tonnerre, qui s’insère dans un manchon d’argent, sont damasquinés d’or (visuel 2). Leur décor est constitué de rinceaux végétaux sur lesquels se détachent des fleurs à quatre et six pétales.

Cartel

Datation : Première moitié du XVIIIe siècle

Auteur : Inconnu

Matériaux : Fer, argent, or, corne, cuir et bois

Techniques : Damasquine, dorure, laque et peinture

Lieu de création : Inde

Hauteur :
1,85 m

Largeur :
0,06 m

Poids : 4,75 kg

N° inventaire : M 2284

Historique : Ancienne collection du musée d'Artillerie

Objets complémentaires

Fusil à silex népalais