Fusil Gras d’exercice de bataillon scolaire

« Tout établissement public d’instruction primaire ou secondaire, ou toute réunion d’école de 200 à 600 élèves, âgés de douze ans et au-dessus, pourra, sous le nom de « bataillon scolaire », rassembler ses élèves pour des exercices de gymnastique et militaires, pendant toute la durée de leur séjour dans les établissements d’instruction. » Créés ainsi par décret du ministère de l’Instruction publique du 6 juillet 1882, les bataillons scolaires ont pour but de familiariser les écoliers avec le maniement des armes dans un « esprit de revanche ».

Placés sous les ordres d'instructeurs désignés par l'autorité militaire, et sous la surveillance d'un maître, les élèves des bataillons scolaires utilisent des fusils d'exercice " conformes à un modèle adopté par le ministère de la Guerre ".

Ces fusils doivent répondre à des directives précises : ils ne doivent pas être trop lourds, ni faire feu même à courte distance. Ils doivent en outre comporter le mécanisme complet du fusil de guerre en vigueur.

Les élèves sont dotés d'un fusil à tir réduit : d'une part, l'étui de la cartouche est raccourci de 10 mm, d'autre part, la balle, ronde, pèse 8, 7 g, chargée de 0, 4 g de poudre noire. En comparaison, une balle cylindro-ogivale pèse 25 g et contient 5, 25 g de poudre noire.

L'exemplaire présenté ici est une réplique exacte du fusil Gras modèle 1874, complété de son épée-baïonnette.

Cartel

Datation : Vers 1883

Auteur :

Matériaux : Bois, acier

Techniques :

Lieu de création : France

Hauteur :

Largeur :

Poids : 1,6 Kg

N° inventaire : 01882

Historique : Don de M. Jean de Reszké (1921)