Girodet, L'Empereur Napoléon Ier en grand costume de sacre.

Ce tableau est l'un des vingt-six portraits de l'Empereur en costume de sacre exécutés par l'atelier d’Anne-Louis Girodet entre 1812 et 1814. La commande initiale prévoyait la livraison de trente-six œuvres, destinées aux cours de justice de l'Empire. Il en reste aujourd'hui six. Girodet a peint ce tableau six ans après le scandale provoqué par la présentation au Salon d’un autre portrait de l’Empereur en costume de sacre, à l’iconographie novatrice, par Ingres, lui aussi élève de David.

Le portrait montre l'Empereur portant le costume du sacre. Il est ceint de la couronne de lauriers d'or, revêtu d'un manteau d'hermine, doublé de velours pourpre et semé d'abeilles. Emblème personnel de l'Empereur, les abeilles ont été choisies parce qu'elles évoquent les bijoux retrouvés dans la tombe de l'un des fondateurs de la dynastie mérovingienne et font ainsi écho aux origines de la monarchie française. L'Empereur porte le collier de Grand Maître de la Légion d'Honneur, instituée en 1802. On aperçoit à son côté gauche l'épée du sacre, dite " épée de Charlemagne ", et le sceptre surmonté d'une aigle, référence à la Rome impériale. Sa main droite s'étend au-dessus d'une table sur laquelle sont disposés deux regalia, le globe et la main de justice ainsi qu'un exemplaire du Code Civil.

Si son rôle de législateur est ici mis en avant, Girodet a mis en scène des principes incarnés par la personne de Napoléon, empereur et monarque absolu, dans la continuité du sacre de 1804.

Cartel

Datation : Vers 1812-1814

Auteur : Anne-Louis Girodet (1767-1824)

Matériaux :

Techniques : Huile sur toile

Lieu de création :

Hauteur :
2,48 m

Largeur :
1,78 m

Poids :

N° inventaire : 29674

Historique : Don Charles Pasqua, 1988