La Pin-up "Glovely"

La "Pin-up Girl" ("jeune fille épinglée, affichée"), abrégée en Pin-Up, est une image représentant une femme séduisante, dans une position suggestive, que les hommes accrochent au mur. Pendant la Seconde Guerre mondiale, les Pin-up connaissent un très large succès, surtout chez les soldats américains. Le règlement militaire prévoit même une image de Pin-Up dans le paquetage des GI’s. Après-guerre, le succès des Pin-up ne se dément pas et elles connaissent leur âge d’or dans les années 50.

La Pin-up de cette image, réalisée aux Etats-Unis vers 1940, est surnommée Glovely, c’est-à-dire « La belle gantée », en raison des longs gants noirs en dentelle qu’elle porte.

La composition est soignée : symétrie de la résille des cheveux avec le laçage des chaussures ; concordance du rouge à lèvres et du vernis à ongles, du bleu de la guêpière et du nœud des cheveux.  Elle fait un clin-d’œil en direction du spectateur, lui donnant ainsi l’impression d’une complicité établie. La Pin-up n’apparaît pas vulgaire mais sensuelle. C’est la femme idéale qui rassure les hommes sur leur virilité en temps de guerre. On retrouve ces femmes « sexy » dans le Nose Art, peintes sur le fuselage des avions américains. Ces derniers sont même baptisés du nom de la starlette qui les décore. On les trouve également sur les blousons d’aviateur.  Beaucoup de Pin-up ont pris les traits de stars du cinéma américain, comme Marilyn Monroe ou Ava Gardner, pour séduire le soldat et le consoler de l’absence de présences féminines.

Cartel

Datation : vers 1940

Auteur : Anonyme

Matériaux : Chromolithographie, papier

Techniques :

Lieu de création : Etats-Unis d'Amérique

Hauteur :
0,099 m

Largeur :
0,079 m

Poids :

N° inventaire : 999.1535

Historique :