Grand uniforme de maréchal de camp d'époque Louis XVI au règlement de 1775

Au XVIIIe siècle, le commandement en chef de l'armée est exercé par un petit nombre de maréchaux de France ayant sous leurs ordres des officier généraux : lieutenants généraux et maréchaux de camp. Le maréchal de camp exerce le commandement des troupes et n'appartient à aucun corps en particulier. C'est par une ordonnance de 1744 que l'uniformisation des tenues d'officiers généraux est réglementée, avec la création d'un uniforme spécifique. Jusque là, ils revêtaient une tenue civile, richement brodée.

Cet uniforme a appartenu au comte Claude Nault de Champagny, né en 1724 et nommé maréchal de camp en 1780. Le grand uniforme, qui se distingue d'un second, réglementairement attribué, dit petit uniforme, se caractérise en particulier par la largeur importante des broderies ornementales - plus de cinquante-quatre millimètres - de l'habit et de la veste. La culotte est un fac-similé. La coupe de cet uniforme, d'époque Louis XVI (1775-1792), est celle du grand classique de l'élégance au XVIIIe siècle, qui donne le ton à toutes les cours d'Europe : l'habit à la française. On conservera cette même coupe, légèrement modifiée, pour les uniformes d'officiers généraux de l'Empire, dont plusieurs sont présentés au musée.

Les uniformes d'officiers généraux de la fin du XVIIIe siècle sont particulièrement rares au sein des collections publiques. Le musée de l'Armée en possède deux, dont celui présenté au musée de l'Empéri.

Cartel

Datation : Vers 1780

Auteur :

Matériaux : Drap de laine bleu et rouge, galons et broderies en filé d’or, boutons en laiton embouti et doré.

Techniques :

Lieu de création :

Hauteur :

Largeur :

Poids :

N° inventaire : 113 B et 114 B

Historique :