Harpon préhistorique

Réputé pour ses collections d’armes et armures des époques médiévales et modernes, le département Ancien du musée de l’Armée abrite également des pièces très antérieures. Certaines, comme ce harpon en bois de renne, remontent au Paléolithique et sont présentées à l’entrée de la salle des Lices dans un espace dédié à la chasse. Elles rappellent que les premières armes et que les premiers outils (objet complémentaire) mis au point par les hommes sont liés aux pratiques cynégétiques.

Arme de jet, le harpon était, tout au long de la Préhistoire, utilisé aussi bien pour la chasse que pour la pêche. Il subsiste encore aujourd’hui pour cette dernière activité.

Notre modèle, entièrement taillé dans un bois de renne, est muni de deux rangs de barbelures et correspond à une typologie fréquente. Si la majorité des pièces parvenues jusqu’à nous se contente de deux ou trois rangées de crocs, certaines en possèdent beaucoup plus sans que leur efficacité n’en soit véritablement améliorée. Ces petites dents rendent l’extraction du harpon plus difficile, ce qui évite de le perdre au cours de la fuite de la bête, tout en aggravant la blessure de l’animal. Les légères gravures soulignant ces barbelures attestent d’un réel souci esthétique chez l’homme du Paléolithique.

Cartel

Datation : Paléolithique supérieur (entre 17 000 et 10 000 ans avant Jésus Christ)

Auteur : Inconnu

Matériaux : Bois de renne

Techniques : Sculpture et gravure

Lieu de création : Site de la Madeleine, Dordogne, France

Hauteur :
0,13 m

Largeur :
0,02 m

Poids :

N° inventaire : A 40g

Historique : Fait partie du don, comprenant de nombreuses pièces préhistoriques en os et en silex, fait au musée d’Artillerie en 1863 par messieurs Lartet et Christy.

Objets complémentaires

Ensemble d’objets en os et en silex de la période paléolithique présentée dans la vitrine 40.01 de la section chasse du musée de l’Armée.