Henri de la Tour d’Auvergne (1611-1675), vicomte de Turenne

Turenne est considéré comme l’un des plus grands hommes de guerre français. Au prestige conféré par ses nombreuses victoires s’ajoute l’image d’un chef intègre et loyal, mort héroïquement à la tête de ses troupes. Né à Sedan en 1611, Henri de La Tour d’Auvergne est le fils du duc de Bouillon, vicomte de Turenne, proche d’Henri IV. Par sa mère, il est apparenté aux familles princières de l’Europe du Nord. Apprécié par Louis XIII et Richelieu, il révèle ses talents de chef pendant la guerre de Trente Ans (1618-1648).

Commandant l'armée d'Allemagne à 32 ans, Turenne contraint les Impériaux à signer la paix en 1648. Un temps du côté de la Fronde, il revient ensuite dans le camp royal. Sa victoire à la bataille des Dunes (1658) (objet complémentaire 1) précipite la conclusion de la guerre franco-espagnole. Turenne commande à nouveau pendant la guerre de Hollande (1672-1678). D'octobre 1674 à avril 1675, bien qu'âgé de 63 ans, il mène une brillante campagne d'hiver en Alsace.

Le 28 juillet 1675, à Sasbach (pays de Bade), Turenne est mortellement frappé par un boulet de canon (objet complémentaire 2). Louis XIV le fait inhumer dans la basilique royale de Saint-Denis. En 1800, ses restes sont transférés aux Invalides sur ordre du Premier consul Bonaparte (objet complémentaire 3).

Sur ce portrait, Turenne porte la cuirasse des chefs de guerre. Ses principaux titres (colonel général de la cavalerie, maréchal général des armées du roi, gouverneur du Limousin, etc.), sont mentionnés. A droite, son blason rappelle son appartenance à la famille La Tour d'Auvergne.

Cartel

Datation : 2e ou 3e quart du 17e siècle

Auteur : Anonyme

Matériaux :

Techniques : Huile sur toile

Lieu de création : France

Hauteur :
0,83 m

Largeur :
0,67 m

Poids :

N° inventaire : 06276 ; Ea 1.2

Historique : Collection Aimée Marie Marguerite Hermine Bijasson de Turenne ; 1944, legs Bijasson

Objets complémentaires

Bataille des Dunes, le 14 juin 1658

Boulet qui aurait tué le maréchal de Turenne

Tombeau de Turenne sous le dôme des Invalides