Insigne du personnel du Manhattan District

Devant la détermination des Japonais durant les combats de 1945 et le refus de reddition sans conditions du Japon après la déclaration de Postdam (26 juillet 1945), le président américain Truman décide de recourir à l’usage de la bombe atomique. Les 6 et 9 août 1945, les bombes atomiques Little Boy et Fat Man sont lancées sur Hiroshima et Nagasaki. Le 15 août, l'empereur du Japon Hiro-Hito accepte les termes de la déclaration de Potsdam. Le 2 septembre 1945, l'acte de capitulation est signé sur le cuirassé Missouri, ancré en baie de Tokyo.

Le Manhattan District, situé à Oak Ridge (Tennessee), est l'un des laboratoires du Projet Manhattan, nom de code du projet de recherche mené par les États-Unis pour concevoir la bombe atomique. Sous la direction du physicien Oppenheimer, le premier essai atomique (code Trinity) a eu lieu à Alamogordo (Nouveau-Mexique). Conçue au laboratoire de Los Alamos, Gadget, la première bombe au plutonium, explose le 16 juillet 1945. Après cet essai, Little Boy (masse : 4 400 kg dont 64 kg d'uranium 235) est construite dans le plus grand secret. C'est le nom de code de la bombe atomique lancée sur Hiroshima, le 6 août 1945, par le bombardier B-29 Enola Gay. L'explosion a lieu à environ 600 mètres d'altitude en libérant une énergie équivalente à 16 000 tonnes de TNT. Les effets, créés par l'onde de choc, le feu (température atteignant presque les 4 000 °C) et les radiations, sont dévastateurs. Selon le Hiroshima Peace Memorial Museum, le nombre de morts est estimé entre 130 000 et 150 000 personnes.

Cartel

Datation : 1945

Auteur : Inconnu

Matériaux : Tissu, cannetille

Techniques :

Lieu de création : Etats-Unis

Hauteur :

Largeur :

Poids :

N° inventaire : 2000.712

Historique : Récolement (2000)