Jeu d'échecs transportable utilisé par les soldats sur le front

Depuis leurs origines orientales jusqu'à leur adaptation occidentale vers le XIIe siècle, les échecs, jeu militaire par excellence tant par les noms donnés aux pièces que par la stratégie mise en place, perdent leur aspect ludique au XVIIIe siècle pour devenir une activité noble et scientifique. Au XXe siècle, ce jeu retrouve une certaine popularité, comme le montre ce plateau transportable, utilisé au front par les soldats.

Cet objet témoigne de l'attente et de l'ennui vécus dans les tranchées au cours de la Première Guerre mondiale. Entre combats et corvées, le soldat attend. "Rien à signaler aujourd'hui encore : nous vivons ici une vie assez monotone, qui se recommence chaque jour dans une campagne infiniment calme et reposante." (Henry Lange, lettre du 5 octobre 1917. Paroles de poilus, 2003.) L'art dit "des tranchées", le temps de l'écriture dont témoigne cet extrait de lettre, ou encore les jeux prennent ainsi une place importante dans la vie quotidienne des poilus.

Cartel

Datation :

Auteur :

Matériaux :

Techniques :

Lieu de création :

Hauteur :

Largeur :

Poids :

N° inventaire : SN

Historique :