Képi du maréchal Lyautey (1854-1934)

Nommé en 1912 résident général dans un Maroc en pleine révolte, Louis-Hubert Lyautey crée un protectorat français au Maroc. Tout en respectant les traditions marocaines, il entreprend la « pacification » du territoire et réussit à moderniser le pays avec la construction de villes, de ports, de chemins de fer et d’écoles. Durant la Grande Guerre, il met sur pied les troupes du Maroc pour combattre en France. En 1921, il devient maréchal de France.

En mai 1904, le général Lyautey (portrait objet complémentaire 3) commande à la prestigieuse maison parisienne Gerbeaud-Ducher la confection d'un képi des plus originaux, constitué d'un turban garance et d'un bandeau bleu azur.
Plusieurs éléments confèrent à cette coiffe son caractère unique : la présence de 6 tresses sur le turban et de 2 étoiles en cannetille argentée, sur le bandeau inférieur, marques du grade de général de brigade. Un monocle à cerclage d'écaille est par ailleurs fixé sur la partie gauche de la visière en cuir noir.

Le musée de l'Armée présente également sa malle cantine, sa chaise de campagne portant l'inscription " Général Lyautey " (objet complémentaire 2) et son bâton de maréchal de France, noir aux étoiles argentées. Enfin, sous le dôme des Invalides, repose depuis 1961 sa dépouille. Son tombeau (objet complémentaire 1) porte une inscription en arabe prononcée par le maréchal Lyautey qui signifie : " Plus je connais les Marocains et plus je vis dans ce pays, plus je suis convaincu de la grandeur de cette nation ".

Cartel

Datation : 20e siècle

Auteur :

Matériaux : Cuir et drap (textile)

Techniques :

Lieu de création : France

Hauteur :

Largeur :

Poids :

N° inventaire : 23986

Historique : Acquisition après achat en décembre 1981

Objets complémentaires

Portrait de Louis-Hubert-Gonzalve Lyautey (1854-1934)

Chaise de campagne pliante du général Lyautey

Tombeau du maréchal Lyautey