La bataille de Berlin (1945) : membre des jeunesses hitlériennes enrôlé dans le Volkssturm

Cet ensemble évoque la bataille de Berlin (16 avril – 2 mai 1945) qui marque la fin des hostilités en Europe. A l’issue d’une offensive générale débutée en janvier, l’armée russe arrive aux portes de Berlin. Les combats dans la ville débutent le 25 avril. Tous les Berlinois valides, militaires ou civils sont réquisitionnés. Malgré une résistance acharnée dans certains secteurs, le drapeau rouge est hissé sur le Reichstag le 1er mai, annonçant la fin d’une des plus sanglantes batailles de la guerre.

Créé le 25 septembre 1944, comme une sorte milice populaire, le Deutscher Volkssturm rassemble sous les armes tous les hommes valides de 16 à 60 ans. Les bataillons du Volkssturm, dépendants du parti nazi et non de l'armée de terre, regroupent essentiellement des jeunes issus de la Jeunesse hitlérienne (Hitlerjugend) et des hommes âgés. Devant la pénurie d'uniformes, ces miliciens sont généralement habillés d'effets militaires ou de tenues du parti nazi, souvent associés à des vêtements civils. Ainsi, ce membre de la Hitlerjugend a conservé de sa tenue d'origine la casquette d'hiver (Wintermütze), le pantalon et son ceinturon portant la devise Blut und Ehre (Sang et Honneur). Seule la vareuse modèle 1912, d'origine hollandaise et le brassard Deutscher Volkssturm Wehrmacht, donnent un aspect militaire à l'uniforme. Pour tout armement, il dispose d'un Panzerfaust 60 ; arme antichar à usage unique capable de lancer un projectile à charge creuse à 60 mètres et de perforer 200 mm de blindage.

Cartel

Datation : Entre 1933et 1945

Auteur : Inconnu

Matériaux : Drap de laine, métal, cuir

Techniques :

Lieu de création : Allemagne, Pays-Bas

Hauteur :

Largeur :

Poids :

N° inventaire : Ha 97

Historique :