La Bataille de Marciano

Cette estampe appartient à une suite de 20 planches dont le musée de l’Armée conserve trois épreuves. La suite se signale par sa qualité artistique, mais également par sa rareté du fait qu’il s’agit d’un premier état, antérieur à 1580, édité et gravé par Galle. Probablement conçue par Stradanus en rapport avec les cartons pour les tapisseries des Médicis, cette suite reprend des thèmes identiques à ceux traités par Vasari en 1565 pour la décoration du plafond du Salon des Cinq-Cent au Palazzo Vecchio.

La bataille de Marciano a lieu le 2 août 1554, à l'est de Sienne, dans la vallée de la Chiana, entre l'armée franco-siennoise et l'armée hispano-toscane. L'artiste nous décrit, selon un point de vue en surplomb, l'ordonnancement des troupes commandées par Pierre Strozzi. Rival des Médicis, devenu capitaine des troupes françaises, il tente de défendre la ville contre le marquis de Marignan envoyé par Cosme de Médicis. Mais la bataille se solde par la défaite des troupes françaises. Stradanus offre une vision synthétique de la dixième guerre d'Italie (1552-1556) alliant l'élégance des représentations italiennes, visible dans le traitement stylistique à l'antique du cavalier au premier plan, et le naturalisme flamand dans la description du moment. Les troupes d'infanterie sont représentées en ordre de bataille (visuel 2) tandis que la cavalerie descend dans la plaine, passant le fossé de Scannagallo. La reddition de Sienne advient le 17 avril 1555 annonçant la naissance de l'état toscan.

Cartel

Datation : avant 1580

Auteur : Jan Van der Straet, dit Stradanus (1523-1605) ; Philipp Galle (1537-1612)

Matériaux : Papier

Techniques : Burin

Lieu de création : Anvers

Hauteur :
0,238 m

Largeur :
0,328 m

Poids :

N° inventaire : 2009.0.0.3

Historique : 1901, legs Joseph-Émile Vanson

Objets complémentaires

Prise de Sienne par le marquis de Marignan. 1555