"La Chasse au faucon", esquisse pour un plafond de l’Hôtel Dufayel par Edouard Detaille

Auréolé de la gloire acquise lors du Salon de 1905 au cours duquel sont présentées ses esquisses pour le Panthéon, Edouard Detaille est sollicité en mars 1906 par Georges Dufayel, riche négociant, qui lui confie le décor de son hôtel particulier édifié en 1905 sur les Champs-Elysées par Gustave Rives. La Chasse au faucon constitue l’un des panneaux d’un cycle de scènes de chasse, de joute et de portraits équestres dans le goût de la Renaissance et Henri II alors très en vogue dans le mobilier.

Le grand format cruciforme de ce dessin reproduit la découpe des lambris entourant le décor. Il représente, au sommet d’un monticule, un cavalier pourchassant deux faucons et entouré d’une troupe de fauconniers, évocation du roi Louis XIII chassant au faucon dans la forêt de Marly.

Detaille exécute en moins d’un an ces œuvres qui comprennent également un portrait du Connétable de Crillon ainsi qu’une scène de tournoi à l’époque d’Henri II dont l’esquisse est également conservée par le musée de l’Armée (objet complémentaire). L’artiste juge sévèrement leur environnement : « c’est affreux cet intérieur, d’un goût immonde et j’ai honte d’avoir fait de la peinture là-dedans.» Le commanditaire ne résida jamais dans cet hôtel auquel l’Illustration consacre, en 1919, un article détaillé. L’Hôtel Dufayel, est alors utilisé pour l’accueil des délégations et de la presse étrangère lors de la conférence de la Paix. Il est détruit en 1925, ce qui entraine la disparition des décors peints par Detaille et des sculptures de Laurent Marqueste et Lucien Schnegg qui l’ornaient.

Cartel

Datation : 1906

Auteur : Edouard Detaille (1848-1912)

Matériaux : Aquarelle et gouache sur toile

Techniques :

Lieu de création : France

Hauteur :
1,32 m (hors cadre)

Largeur :
1,1 m (hors cadre)

Poids :

N° inventaire : 01155, Eb 1 D

Historique : Legs Detaille n° 23, entrée dans les collections du musée de l’Armée le 1er avril 1920

Objets complémentaires

Edouard Detaille, Henri II blessé par Montgomery.