La chouette, attribut de Minerve

L’hôtel des Invalides a été construit par Louis XIV, au XVIIe siècle, pour accueillir des invalides de guerre. Libéral Bruant, puis Jules Hardouin-Mansart, dans un deuxième temps, en sont les architectes et ont bâti un édifice de style classique français dans lequel la symétrie et la réinterprétation de l’antiquité sont des éléments clefs. La façade nord, par laquelle débute cette visite virtuelle, nous permet de découvrir un premier animal attribut issu de la culture gréco-romaine.

Nous commençons cette " chasse " pacifique par le pavillon central de la façade nord (objet complémentaire). Minerve (visuel 2), la déesse de la guerre et de la raison veille, aidée dans sa tâche par l'un de ses attributs, la chouette (visuel 3). Dans l'Antiquité greco-romaine de nombreuses divinités sont associées à un animal pour évoquer une qualité, une vertu ou un tempérament. Dans ce contexte la chouette, oiseau nocturne, symbolise la sagesse et la clairvoyance. Celle d'Athéna (pour les grecs) ou de Minerve (pour les Romains) semble porter le nom de Boubo. Deux autres créatures ajoutent une dimension magique à de simples équipements guerriers et renforcent le puissance de la déesse : Méduse, au regard pétrifiant, placée sur son bouclier et la sphinge mystérieuse qui guette sur le cimier de son casque, prête à dévorer celui qui ne saura répondre à son énigme. Par analogie, les combattants qui revêtent des équipements ornés de ces créatures sont à leur tour plus puissants et mieux protégés.

Cartel

Datation : original XVIIe siècle

Auteur : Guillaume Ier Coustou (1677-1746)

Matériaux : Pierre douce de Saint-Leu

Techniques :

Lieu de création : Hôtel des Invalides

Hauteur :

Largeur :

Poids :

N° inventaire :

Historique : C’est Libéral Bruant qui le premier a souhaité placer des statues de Minerve et Mars sur le pavillon central (1670-1677). Mais c’est son successeur, Jules Hardouin-Mansart qui, en 1734, a commandé les statues à Guillaume Coustou. Ces statues sont restées en place jusqu’en 1964. Elles étaient alors très abîmées, notamment en raison de l’érosion de la pierre. Deux nouvelles statues ont été installées en 1967. Celle de Minerve a été réalisée par le sculpteur Albert Leclerc.