L’aigle de la Champagne

Durant la première guerre mondiale, en Allemagne comme en France, la population est sollicitée pour soutenir financièrement son pays et ses soldats engagés dans une guerre coûteuse. Des affiches de propagande, utilisant des symboles forts, sont notamment réalisées pour stimuler ce patriotisme et la générosité des gens de l’arrière. Les sculptures sont également un autre moyen d’inciter la population à participer financièrement et à soutenir concrètement leurs soldats.

Cette imposante sculpture en bois représentant un aigle a été réalisée dans le cadre de la propagande de soutien, côté allemand. La mention " Der Adler der Champagne ", présente sur le socle, signifie " L'aigle de la Champagne ". Le choix de l'animal est fort ; l'aigle est en effet l'emblème du pays. Bien que la représentation ne soit pas exactement fidèle au symbole officiel, elle renvoie au référent commun. L'aigle présente par ailleurs une particularité : il est recouvert de clous, en référence à ceux qui étaient généralement plantés dans les semelles des bottes allemandes. Il a été fabriqué en Champagne lors d'une campagne de souscription impériale à l'emprunt de guerre. Chacun des clous a été planté par un Allemand qui en avait payé le droit et qui voulait soutenir ses soldats. L'objet a été pris par l'armée française.

Cartel

Datation : Première guerre mondiale

Auteur : Anonyme

Matériaux : Bois, clou en métalAllemagne

Techniques :

Lieu de création : Allemagne

Hauteur :
2,120 m

Largeur :
0,790 m

Poids :

N° inventaire : 2003.2.49

Historique :