Le dragon, dragon du 23e régiment

Le dragonest un cavalier. Il est l’un des rares soldats qui se déplace à cheval, mais qui combat à pied. Bien que l’on ne connaisse pas réellement l’origine du terme « dragon » pour ce type de soldats, il évoque immanquablement la créature fantastique du même nom.

Le dragon est ici présenté sur sa monture. Comme beaucoup d'objets du musée, son équipement est composé de matières animales : du drap de laine, du cuir, de la fourrure et du crin de cheval. Son casque orné d'une tête de méduse évoque à nouveau Minerve, la déesse de la guerre.
Le mannequin du cheval a été réalisé au XIXe siècle par le sculpteur animalier Pierre Tourguenieff, à la demande du peintre Édouard Detaille, afin de représenter les équipements de cavalier de manière similaire au modèle.
Detaille a par ailleurs participé à la création du musée de l'Armée en donnant sa collection d'objets militaires. Dans les imposantes vitrines de la salle Vauban, le dragon n'est passeul, il est présenté avec d'autres cavaliers du XIXe siècle, tous aussi impressionnants.

Cartel

Datation : Consulat (1799-1804)

Auteur : Anonyme

Matériaux : Crin, cuir, textile, métal, plâtre

Techniques :

Lieu de création : France

Hauteur :

Largeur :

Poids :

N° inventaire : Ga 17

Historique : 03836 Casque de dragon, Premier Empire ; 3333 Giberne avec banderole de cavalerie ; 3239 Culotte ; 02095 Ceinturon avec suspente de bélières ; 5143 Paire de gants ; 3053 Éperons avec courroies ; 4392 Sabre modèle an IV ; 3337 Dragonne ; 2703 Fusil modèle 1777 corrigé an IX ; 3336 Bretelle de fusil ; 0607 Selle du 23e dragons ; 0607 Bride du 23e dragons ; 03821 Baïonnette

Objets complémentaires

La salle Vauban présente des cavaliers de la période du Consulat jusqu’au Second Empire