Le général de Gaulle en 1940. Réduction de la statue se trouvant à Carlton Gardens, Londres

Cette statue est une réduction du monument érigé à Londres en 1993, à proximité de l’ancien siège de la France Libre à Londres. Œuvre d’Angela Conner, elle a été érigée grâce à une souscription nationale dirigée par la fille de Winston Churchill, Lady Soames. L’exemplaire présenté au musée de l’Armée est un don de l’association nationale d’action pour la fidélité au général de Gaulle.

Dans la relation complexe que toute nation entretient avec son passé, les personnages illustres qui ont marqué son histoire occupent toujours une place particulière.

Le rôle et l'action de Charles de Gaulle, chef de la France libre et président fondateur de notre Cinquième république sont largement mis en valeur dans notre espace public par des noms de lieux (place, rue, avenue....) ou de la statuaire.

A Paris, capitale qu'il a marqué de son empreinte, l'œuvre de Jean Cardot sur les Champs-Elysées rappelle le 26 août 1944, quand le peuple de Paris et son libérateur, descendent ensemble " la plus belle avenue du Monde " depuis cette place de l'Etoile qui porte aujourd'hui son nom.

Cette statue londonienne témoigne de cette relation privilégiée entre Charles de Gaulle et le peuple britannique durant les terribles années où l'Empire britannique et les gouvernements en exil surent faire face à la barbarie nazie.

Cartel

Datation : 1995

Auteur : Angela Conner (1935-)

Matériaux : Bronze

Techniques : Fonte

Lieu de création : Grande-Bretagne

Hauteur :
1,20 m

Largeur :

Poids :

N° inventaire : 995.281

Historique : 1995, don de l’Association nationale d’action pour la fidélité au général de Gaulle