Le Général Duhesme battant la charge à la bataille de Diersheim, 20 avril 1797

Présenté au salon de 1804, ce tableau est commandé par le modèle au peintre Charles Thévenin pour immortaliser un célèbre fait d’arme du général Guillaume-Philibert Duhesme (1766-1815), qui s’illustra à plusieurs reprises lors des guerres de la Révolution, notamment en Allemagne et en Italie (1796-1797). Duhesme reçoit en 1809, une armure d’honneur, comportant entre autres une boîte de pistolets et un glaive, pour son action dans les campagnes napoléoniennes. Il meurt au champ d’honneur à Waterloo le 20 juin 1815.

Cette scène est une évocation de la bataille pour le passage du Rhin (1797) dans laquelle prennent part à Kilstett, sur la rive gauche, les troupes de Duhesme, face aux Serbo-croates de l'armée impériale qui occupent le village de Diersheim sur la rive droite. L'attaque consiste à lancer des ponts de bateaux entre les îles qui ponctuent le fleuve et à s'emparer en premier lieu de Diersheim, défendu par l'artillerie. Thévenin choisit, pour un événement récent, une représentation de la guerre plus imaginaire qu'authentique, sans respecter fidèlement la réalité historique, notamment dans le détail des uniformes. Figure centrale, le général Duhesme est représenté en pied, ramassant la caisse d'un tambour étendu à terre et se mettant à battre la charge avec le pommeau de son épée. Il entraîne ses hommes à sa suite dans une composition qui reprend presque à l'identique celle d'un tableau contemporain du même artiste intitulé Le Général Augereau conduisant la charge à l'attaque du Pont d'Arcole.

Cartel

Datation : 1804

Auteur : Charles Thévenin (1764-1838)

Matériaux :

Techniques : Huile sur toile

Lieu de création : Paris

Hauteur :
1,520 m

Largeur :
1,300 m

Poids :

N° inventaire : 03422 ; Eb 54

Historique : 1924, don Niel

Objets complémentaires

Boîte de pistolets offerte au général Duhesme

Glaive de récompense du général Duhesme

Mort du général Duhesme près de Waterloo, 18 juin 1815