Louis II de Bourbon (1621-1686), prince de Condé, devant le champ de bataille de Rocroi

Commandé par Louis II de Bourbon, ce portrait s’inscrit pleinement dans l’ouverture de la peinture d’histoire aux événements contemporains, amorcée dès le règne d’Henri IV. Il conjugue la représentation antiquisante et héroïsée du prince de Condé, cousin de Louis XIV, à une évocation réaliste et détaillée de la guerre. La bataille de Rocroi, le 19 mai 1643, inaugure la Régence d’Anne d’Autriche et marque un retournement militaire en faveur de la France dans la lutte contre les Habsbourg.

Le mouvement du prince de Condé et de son page noir retenant sa monture suggère que la bataille, qu'il désigne de la main gauche, va se produire. A droite, une rangée de soldats, portant des harnois complets et armés de mousquetons, s'étire jusqu'au champ de bataille en contrebas (visuel 2). L'équipement de la cavalerie lourde et l'usage des armes à feu paraissent fidèlement rendus mais les nécessités d'une représentation à échelle réduite conduisent le peintre à quelques simplifications. Les tiercos espagnols aux étendards rouges sont flanqués aux quatre angles de mousquetaires et les fantassins français aux étendards blancs forment des masses hérissées de piques de seulement 30 hommes. L'accroissement des effectifs autour des années 1630 et le rôle croissant de l'infanterie et de l'artillerie posent des défis considérables aux peintres. Chargés de représenter la guerre moderne, ils s'appuient désormais sur les ingénieurs militaires pour fournir des vues fidèles ou vraisemblables de la topographie et de l'ordre de bataille.

Cartel

Datation : 1645

Auteur : Justus Van Egmont (1601-1674)

Matériaux :

Techniques : Huile sur toile

Lieu de création : Paris

Hauteur :
2,460 m

Largeur :
1,630 m

Poids :

N° inventaire : 2007.31.1

Historique : 1645, commande de Louis II de Bourbon, prince de Condé ; 2007, achat en vente publique

Objets complémentaires

Ordre de la bataille de Rocroi