L’uniforme du fantassin français en 1914

En août 1914, les fantassins français portent les pantalons rouge traditionnels, dit couleur "garance" et une capote, modèle 1877, gris de fer bleuté fermée par deux rangs de boutons. Le pantalon est enserré, aux mollets, par des guêtres en cuir. Ils sont chaussés de brodequins en cuir à semelles cloutées. Le ceinturon porte trois cartouchières et la baïonnette dans son fourreau. Le képi (modèle 1884) à turban garance et bandeau bleu, est recouvert, en campagne, d'un couvre-képi bleu. Le havresac et une musette complètent l’équipement.

Bien que le remplacement de la tenue couleur "garance" par des tons plus neutres vienne d'être décidé, l'uniforme des fantassins en 1914 reste voyant. Les grandes armées européennes ont quant à elles déjà opté pour des couleurs plus discrètes, ce qui est notamment le cas des tenues de campagne britanniques, russes ou allemandes.
Après une période de tâtonnement au début de la guerre, un nouvel uniforme bleu clair, dit "bleu horizon", est adopté en août 1915. Il est muni de poches renforcées pour les munitions ou de petits objets. La capote retrouve un boutonnage croisé, plus protecteur. Les bandes molletières remplacent les guêtres en cuir. Cet uniforme se généralise à l'automne 1916, sauf pour l'armée d'Afrique, qui reçoit des tenues kaki à dominante moutarde.
Pour protéger la tête des soldats, après la distribution en 1915 de centaines de milliers de cervelières peu pratiques, commence à être porté, en septembre 1915, l'efficace casque Adrian métallique. Il faut attendre 1916 pour qu'il soit très largement diffusé.

Cartel

Datation : Vers 1914

Auteur : Inconnu

Matériaux : Laine, coton, cuir, acier, cuivre

Techniques :

Lieu de création : France

Hauteur :

Largeur :

Poids :

N° inventaire : Ga 604

Historique :

Objets complémentaires

Chasseur du 8e bataillon de chasseurs à pied

Vareuse en drap bleu horizon d'adjudant chef du 3e bis régiment de zouaves

Tirailleur sénégalais, 1916