Marthe Chenal chantant la Marseillaise

Louise Anthelmine Chenal, connue sous le nom de Marthe Chenal (1881 -1947) obtient en 1905 les 1er prix de chant et d’opéra du Conservatoire national de musique de Paris. Elle est engagée l’année suivante à l’Opéra Garnier puis à l’Opéra - Comique en 1908. Marthe Chenal obtient rapidement le succès, la qualité de sa voix est remarquée tout comme sa grande beauté. Mondaine, elle est proche des milieux d’avant-garde. Mais c’est au cours de la Première Guerre mondiale qu’elle acquiert une notoriété exceptionnelle.

Elle s’engage comme infirmière dès les premiers jours d’août 1914. Elle interprète pour la première fois La Marseillaise le 20 août 1914 lors d’un concert au profit des réservistes et des victimes de guerre. La réouverture des théâtres parisiens lui permet de reprendre sa carrière, elle devient l’« incarnation vivante de La Marseillaise ». Elle se produit à l’arrière mais aussi sur le front, notamment sur la scène du « Théâtre du front ». Devenue l’égérie des poilus, le gouvernement lui demande de participer à des missions de propagande en Italie. Le soir du 11 novembre 1918, elle interprète l’hymne national depuis le balcon de l’Opéra Garnier devant la foule rassemblée pour écouter et voir une gloire nationale.

Sur cette photographie, elle pose enveloppée dans le drapeau français, un glaive à la main et portant la coiffe alsacienne noire ornée d’une cocarde tricolore. Cette image va connaître une grande diffusion, sa voix également puisqu’elle enregistre La Marseillaise et Le Chant du départ chez Pathé en décembre 1915.

Cartel

Datation : 1914

Auteur : Anonyme

Matériaux : Photographie positive gélatino-argentique sur papier

Techniques :

Lieu de création : France

Hauteur :
0,40 m

Largeur :
0,30 m

Poids :

N° inventaire : 10039 ; cote Fb 1201/1

Historique : Don de Melle Dreyfus en 1952