Meuble du lieutenant Bonaparte à Auxonne

Né le 15 août 1769 à Ajaccio dans une famille de petite noblesse, Napoléon Bonaparte quitte la Corse à l’âge de 9 ans pour bénéficier d’une éducation sur le continent. Admis à l’école militaire de Brienne, il y reçoit un enseignement très classique. Après avoir réussi le concours de sortie de l’école, il est nommé, à 16 ans, lieutenant en second et affecté au régiment de la Fère à Valence. Après un bref retour en Corse, il retrouve son régiment à Auxonne en 1788 pour suivre les cours de l’École d’Artillerie.

Ces meubles en bois dépareillés, probablement utilisés par Napoléon à Auxonne, permettent d'évoquer les débuts du jeune officier. Il s'agit du mobilier réglementaire attribué à tout nouvel officier arrivant à la caserne d'Auxonne : une table à pieds balustres avec tiroir et deux chaises à dossiers ajourés (une seule sur ce visuel). On peut imaginer la table couverte de livres puisque Napoléon, après son service, consacrait beaucoup de temps à la lecture : ouvrages contemporains d'art militaire, d'histoire, de géographie ainsi qu'un grand nombre d'œuvres classiques, comme la Guerre des Gaules de César.
Le séjour de Napoléon à Auxonne s'achève en 1791. Promu lieutenant, il retourne en Corse s'occuper d'affaires familiales et cherche un temps à jouer un rôle dans les milieux nationalistes. Le sac de la maison familiale à Ajaccio, en mai 1793, met un terme à ses ambitions corses. On le retrouve capitaine quelques mois plus tard à Toulon, où il chasse les Anglais de la ville, ce qui lui vaudra d'être nommé général.

Cartel

Datation : 18e siècle (4e quart)

Auteur : Inconnu

Matériaux : Bois

Techniques :

Lieu de création : France

Hauteur :
Table : 0,69 m / Chaises : environ 0,80 m

Largeur :
Table : 0,98 m

Poids :

N° inventaire : 178 ; Ca 3

Historique : Don du colonel Moutillard au musée de l’Armée en 1897