Modèle d’artillerie offert au roi par le parlement de Franche-Comté

Ce modèle d’artillerie a été offert en 1676 à Louis XIV par le parlement de Franche-Comté. Il illustre, à travers une pièce remarquablement exécutée, une étape importante de la constitution du territoire français. Le rattachement à la France de la Franche-Comté, jusqu’alors possession du roi d’Espagne, n’est effectif qu’en 1678, lors de la signature de la paix de Nimègue, qui met fin à la guerre de Hollande (1672-1678). Pour les notables francs-comtois, ce présent est une manière de montrer leur attachement au Roi.

Le canon est l'œuvre du ciseleur Laurent Ballard. Réalisé en bronze doré, il est richement orné de la culasse à la bouche. L'intégralité de l'iconographie est à la gloire du Roi-Soleil. Sur la volée, Louis XIV est représenté en tenue d'empereur romain, entouré de lauriers (visuel 2). A l'extrémité de la volée, se trouve un décor de trophées (tambours, armures, armes) surplombant les armoiries du royaume de France, surmontées de la couronne royale et ceintes des colliers des ordres de Saint-Michel et du Saint-Esprit.

Sur le premier renfort, on distingue les représentations des sièges de Besançon (visuel 3) et de Dôle, les deux principales villes de Franche-Comté. Sur chacune, Louis XIV apparaît en chef des armées, à cheval, avec son bâton de commandement. Un lion issant tenant un boulet est représenté sur le cul-de-lampe (visuel 4).

L'affût, fait de bois fruitier et de laiton doré, est décoré de fleurs de lys et de soleils royaux. Il s'accorde avec la richesse technique et iconographique de ce petit canon d'apparat, véritable hymne au Roi.

Cartel

Datation : 1676

Auteur : Laurent Ballard

Matériaux : Bronze doré, bois

Techniques :

Lieu de création : France

Hauteur :
126 cm

Voir le plan

Largeur :
37 cm

Poids :

N° inventaire : 1009 I / O 212

Historique : Entré dans les collections du musée en 1872