Pistolet automatique MAS modèle G1

Cette arme est un pistolet automatique (PA). MAS signifie Manufacture d'Armes de Saint-Etienne, le lieu où elle est fabriquée. G1 signifie Gendarmerie modèle 1. Il s'agit d'une réplique fidèle du Beretta 92F. L'arme est d'ailleurs fabriquée et distribuée sous licence Beretta. En réalité l'arme a un fonctionnement semi-automatique. Cette arme est ambidextre, le levier de désarmement étant des deux côtés, et l'arrêtoir de chargeur pouvant être positionné sur le côté droit ou gauche de l'arme.

Au début des années 1980, la gendarmerie avait manifesté le souhait de remplacer son armement individuel constitué de pistolets automatiques Modèle 1950 par un matériel plus moderne. Cinq modèles de pistolets automatiques ont été expérimentés par la Section Technique de l'Armée de Terre. Le Beretta Modèle 92F est finalement retenu et adopté le 7 juillet 1987 sous l’appellation PA MAS G1. La fabrication est assurée par la Manufacture Nationale d'Armes de Saint-Etienne, avec la collaboration de la Manufacture d’Armes de Tulle, Beretta et de Manurhin, de 1988 à 1996.

L'arme est semblable au Beretta 92F, sauf en ce qui concerne la sureté manuelle à commande ambidextre. L'arme est fabriquée autour d'une carcasse en alliage léger, le canon et la glissière sont en acier.

L’Armée de Terre, possédait initialement 1 000 exemplaires pour les écoles militaires, le Commandement des Opérations Spéciales (COS) et les Commandos de Recherche et d'Action en Profondeur (CRAP) ; le MAS G 1 équipe progressivement les autres unités de l’Armée de Terre.

Cartel

Datation :

Auteur : Manufacture d’armes de Saint-Etienne

Matériaux : alliage léger, acier, plastique

Techniques :

Lieu de création : Saint-Etienne

Hauteur :
0,137 m

Largeur :
0,217 m

Poids : 0,960 kg

N° inventaire : 37636

Historique :