Pistolet et sabre de Markos Botzaris

Markos Botzaris (vers 1788-août 1823) est connu pour avoir été un des principaux acteurs de la guerre d’indépendance grecque (1821-1830). D’origine souliote, né dans l’Epire albanaise, il prit part très jeune aux combats contre les Ottomans décidés à réduire l’autonomie, déjà très relative, de la province de l’Epire. Après la conquête de celle-ci, il se réfugia, à partir de 1804, à Corfou. Il s’engagea un temps dans le régiment albanais monté par les Français qui avaient pris possession des îles ioniennes. Par la suite, il se lança activement dans les premières opérations des débuts de la guerre d’indépendance. En avril 1823, il fut nommé général (stratarque) de la Grèce occidentale et fut tué en août 1823 au cours du deuxième siège de Missolonghi.

Ce type de pistolet qui se distingue par la forme originale de sa crosse très effilée dite en « queue de rat » répond aux modèles fabriqués dans le monde ottoman. Mais il est possible, à l’intérieur de cette aire géographique importante et de diverses cultures, d’avoir une idée plus précise sur l’origine de cette arme. Une arme de cette nature, entièrement recouverte de métal (visuel secondaire A), nous renvoie plutôt sur un travail répondant aux habitudes balkaniques. Plus précisément, la présence sur ce pistolet d’une platine d’origine occidentale pourrait alors indiquer une fabrication qui serait plutôt albanaise.

L’origine du sabre (objet complémentaire 1) pose apparemment plus de problèmes. Sa forme ne cadre pas avec une quelconque typologie d’armes orientales. Une influence indienne est presque décelable. Il n’y a que le travail de son décor (objet complémentaire 2) qui est identique à celui du pistolet, qui nous désigne un atelier commun à ces deux pièces et, par conséquent, l’origine albanaise de ce sabre.

Pour conclure, le décor de ces deux armes répond assez bien à la tendance artistique dite du « baroque ou rococo ottoman » de la  fin du XVIIIe et du début du XIXe siècle.

Cartel

Datation : Fin XVIIIe - début XIXe siècle

Auteur : Inconnu

Matériaux : Argent, acier

Techniques : Ciselures en haut relief, dorures, acier damassé

Lieu de création : Probablement Albanie

Hauteur :
0,58 m

Largeur :
0,995 m

Poids :

N° inventaire : Pistolet : 2013.0.534 (cote : J 1071) Sabre : 2013.0.532 (cote : M 2262)

Historique :

Objets complémentaires

Sabre de Marco Botzaris

Garde du sabre de Marco Botzaris