Portrait de Sébastien Le Prestre de Vauban (1633-1707)

« Vauban s’appelait Le Prestre, petit gentilhomme de Bourgogne tout au plus, mais peut-être le plus honnête homme et le plus vertueux de son siècle, et, avec la plus grande réputation du plus savant homme dans l’art des sièges et de la fortification, le plus simple, le plus vrai et le plus modeste. » Dans ce superbe portrait, Saint-Simon met en avant le génie technique et le dévouement à l’intérêt général de Vauban, deux traits de caractère qui expliquent l’image favorable qu’il a conservée jusqu’à nos jours.

Né dans le Morvan en 1633, Vauban devient ingénieur du roi en 1655. En 1667, il se fait remarquer de Louis XIV en dirigeant le siège de Lille (objet complémentaire 1) dont il devient ensuite le gouverneur. Commissaire général des fortifications en 1678, il construit ou renforce près de 130 villes ou places fortes (Besançon, Briançon, Lille, Dunkerque, Montlouis, Neufbrisach, etc.). Le royaume est ainsi protégé par une " ceinture de fer ", reposant sur deux lignes de fortifications se soutenant mutuellement. Il est élevé à la dignité de maréchal de France en 1703.

Vauban a beaucoup écrit sur l'art des sièges mais il s'est aussi intéressé à toutes les questions de son temps : dans ses Oisivetés, il parle d'agriculture, de statistiques, d'économie, etc. Son Projet de dixme royale (1707) prévoit de mieux répartir l'impôt entre toutes les classes de la société.

En 1807, Napoléon Ier fait transférer le cœur de Vauban sous le dôme des Invalides. Il est placé en 1847 dans un monument construit par Antoine Etex (objet complémentaire 2). Sa mémoire perdure jusqu'à l'époque contemporaine (objet complémentaire 3).

Cartel

Datation : 4e quart 17e siècle -1er quart 18e siècle

Auteur : Anonyme ; d’après François de Troy (1645-1730)

Matériaux :

Techniques : Huile sur toile

Lieu de création : France

Hauteur :
0,725 m

Largeur :
0,59 m

Poids :

N° inventaire : 2006.14.1

Historique : Le tableau aurait fait partie du décor de la salle du conseil du Comité des Fortifications, rue de Bellechasse, au 19e siècle, avec un ensemble d'autres grandes figures de l'histoire des fortifications. 2006, cession de la Direction centrale du génie.

Objets complémentaires

Entrée de Louis XIV à Lille en 1667

Monument funéraire de Vauban

"Les fortifications de Vauban"