Sac à paquetage de Pierre Benaimé

Le matelot de 1ère classe Pierre Bienaimé sert sur le cuirassé Océan du 24 juillet 1939 au 1er avril 1940. Muté sur l’aviso Bougainville, il participe aux évènements qui voient le Gabon rallier la France Libre. Le 9 novembre 1940, un combat fratricide s’engage ainsi entre l’aviso Savorgnan de Brazza des FNFL et l’aviso Bougainville. Ce dernier est détruit au canon. Pierre Bienaimé rallie donc la France libre et sert sur l’aviso Commandant Dominé jusqu’à sa démobilisation, le 22 août 1945.

Comme beaucoup de soldats ou matelots, Pierre Bienaimé a personnalisé son sac à paquetage. Il porte d'un côté l'insigne des Forces navales françaises libres, que les marins appellent le cercueil à cause de sa forme losange. Les FNFL sont crées le 30 juin 1940 par l'amiral Muselier, elles poursuivent le combat aux côtés des Britanniques. En dessous, l'insigne du bâtiment le commandant Dominé. Cet aviso-dragueur de mines de 78,30 m de long entre en service dans la marine de Vichy en avril 1940. Capturé par les anglais en juillet, il est affecté aux FNFL. Il participe aux opérations de Dakar et du Gabon (septembre-novembre 1940), par la suite il participe au débarquement de Provence (août 1944). L'autre côté du sac (visuel 2) montre un marin et une jeune femme tour à tour assis de part et d'autre d'une boussole puis enlacés sur le quai de la station de métro Montparnasse. Les insignes symbolisent le combat de Pierre Bienaimé, les scènes " galantes ", son " espoir de revoir, un jour, la station Montparnasse ".

Cartel

Datation : Vers 1941

Auteur : Bienaimé, Pierre

Matériaux : Toile, corde, fer

Techniques : Peint

Lieu de création :

Hauteur :

Largeur :

Poids :

N° inventaire : 997.375

Historique : Don de M. Pierre Bienaimé (1997)