Siège de Dantzig en avril 1807

Cette vue de paysage, complément indispensable des cartes au début du 19e siècle, illustre le siège de Dantzig (19 mars-24 mai 1807), au cours duquel s’affrontèrent l'armée française du général Lefebvre et la garnison prussienne et russe combinée, commandée par le maréchal von Kalckreuth. Ce relevé original est l’œuvre de l’ingénieur géographe Giuseppe Bagetti, artiste intégré de 1800 à 1815 au Dépôt de la Guerre, auprès des troupes françaises, pour représenter les victoires napoléoniennes.

Bagetti partage avec le peintre Louis-François Lejeune une vision ordonnée de la guerre où l'unité de temps, d'action et de lieu est sacrifiée au profit d'une multitude d'événements. En effet, la composition ne se concentre plus sur une seule figure mais sur toute une armée, à laquelle mobilité et manœuvre permettent la victoire. Ces représentations de la guerre, alliant vigueur du trait et ampleur de vision, traitent en petit format de sujets considérables et intègrent les nouvelles techniques militaires. Faisant preuve de qualités de synthèse sans renoncer pour autant à l'intégralité des informations à transmettre, Bagetti détaille les manœuvres tactiques qui font toute l'originalité des guerres de Bonaparte. Bien que le paysage soit schématique, la volonté d'authenticité est présente, offrant un résumé précis des combats qui doit servir également à l'instruction des officiers. Artiste complet, il conjugue ici maîtrise du panorama de guerre et de la bataille topographique.

Cartel

Datation : avril 1807

Auteur : Giuseppe Pietro Bagetti (1764-1831)

Matériaux :

Techniques : Encre métallogallique

Lieu de création : Dantzig

Hauteur :
0,835 m

Largeur :
0,438 m

Poids :

N° inventaire : 1943/6 ; Fb 1010/6

Historique : 1965, achat en vente publique

Objets complémentaires

Combat de cavalerie à Hollabrunn, le 25 brumaire an 14 (15 novembre 1805)

Bataille d'Elchingen, le 22 vendémiaire an 14 (14 octobre 1805)

Combat et prise de Gunzburg, le 17 vendémiaire an 14 (9 octobre 1805)