Sous-main d’Adolf Hitler

Résidence secondaire d’Adolf Hitler et symbole de l’Allemagne nazie, le Berghof, situé dans les Alpes bavaroises, est bombardé et partiellement détruit par la Royal Air Force lors du raid du 25 avril 1945. Le 4 mai 1945, le capitaine Touyeras de la 2e division blindée est le premier à atteindre le Berghof. Comme les GIs de la 4th Infantry Division qui arrivent plus tard dans la journée, les Français s’emparent de trophées, marquant ainsi la fin de leur lutte contre le régime nazi.

Ce sous-main en cuir fauve ayant appartenu à Adolf Hitler porte sur la couverture l'aigle allemande, dont l'origine remonte au couronnement de Charlemagne (25 décembre 800) à Rome, tenant dans ses serres une couronne de feuilles de chêne au centre de laquelle se trouve un svastika. Outre du papier à lettre et des enveloppes avec en-tête "Adolf Hitler", ce sous-main contient une carte rappelant au Führer l'anniversaire de la mère de Martin Bormann "Frau Toni [ndla : Antonie] Bormann wirdam 19. No. 1942 79 Jahrealt" (visuel 2). Lors de son arrivée au Berghof, le capitaine Jean Compagnon (3e compagnie du 501e régiment de chars de combat de la 2e division blindée) ramasse ce sous-main dans un couloir souterrain. Comme le montre l'empreinte typique de la semelle en caoutchouc de brodequin américain, le sous-main a été piétiné par un soldat américain ou un soldat de la 2e DB!(visuel 3).

Cartel

Datation :

Auteur : Inconnu

Matériaux : Cuir

Techniques :

Lieu de création : Allemagne

Hauteur :
0,460

Largeur :
0,390

Poids :

N° inventaire : 2011.19.4

Historique : Don de Mme Sylvie Compagnon (2011)