Statuette commémorative de l'Exposition coloniale de 1931

Cette statuette en plâtre fait partie des produits dérivés vendus à l’occasion de l’Exposition coloniale internationale qui s’est tenue à Paris, en 1931 ; il s’agissait de faire découvrir aux Français de la Métropole, "la plus grande France". Son iconographie est issue de l’affiche de l’exposition : celle-ci présente les visages de ressortissants des principales régions de l’Empire. Mais contrairement à l’affiche, où l’Océanie est représentée, on ne retrouve sur cette statuette que deux Maghrébins, un Annamite et un Africain.

L’exposition coloniale internationale de 1931 marque clairement "l’apogée" de l’Empire français, qui comprend également les territoires "sous mandats", anciennement sous domination allemande et turque. Le slogan de l’exposition est d’ailleurs : "le tour du monde en un jour".

Malgré les récentes campagnes (1925 – 1926) du Rif au Maroc et de l’insurrection du Djebel Druze en Syrie, l’Empire est alors, pour reprendre les termes de l’époque "pacifié".  D’un point de vue militaire cet immense Empire est vu comme un réservoir de soldats susceptibles de combler les pertes démographiques de la Première Guerre mondiale.

Cette exposition est un immense succès : plus de huit millions de visiteurs vont ainsi, du 6 mai au 15 novembre 1931, sur le site la Porte Dorée et du Bois de Vincennes, découvrir l’immensité et la diversité de cet Empire. Très rares seront alors les voix qui s’élèveront pour dénoncer cette intense propagande colonialiste.

Cartel

Datation : 1931

Auteur : Inconnu

Matériaux : Plâtre

Techniques :

Lieu de création : France

Hauteur :
0,18 m

Largeur :
0,115 m

Poids :

N° inventaire :

Historique : Don de M. Verney

Objets complémentaires

Affiche de l'exposition coloniale internationale de 1931. Auteur : Jean-Victor Desmeures